• Le Coran affirme l'existence des anges, (croyance obligatoire pour tout musulman), qui sont les ambassadeurs (arabe : ملك malak , signifiant « ambassadeur ») de Dieu (comme ses homologues dont l'hébreu (malakh) et le grec (angélos)) dont ils exécutent ou transmettent les ordres. Du point de vue coranique, ils ne possèdent pas de libre arbitre contrairement aux djinns (êtres de feu) et aux humains et de ce fait sont soumis et adorent Dieu de la meilleure façon possible. Les quelques missions des plus essentielles des anges sont de communiquer les révélations de Dieu, de le glorifier, d'enregistrer les œuvres des hommes et de servir d'instruments dans les affaires humaines notamment pour Mohamad, de prendre l'âme des personnes au moment de leur mort et d'avoir une spécificité à leurs résurrections. Les musulmans croient que les anges sont faits de lumière, ils sont par ailleurs décrits dans ce verset par exemple :

    « Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers dotés de deux, trois, ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu'Il veut, car Allah est Omnipotent. » (Coran. Sourate 35, verset 1).

    الْحَمْدُ لِلَّهِ فَاطِرِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ جَاعِلِ الْمَلَائِكَةِ رُسُلًا أُولِي أَجْنِحَةٍ مَثْنَى وَثُلَاثَ وَرُبَاعَ يَزِيدُ فِي الْخَلْقِ مَا يَشَاءُ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ"

    Ainsi, l'islam confirme l'imagerie actuelle qu'on se fait d'eux, il existe comme les humains des anges de genres masculins et féminins bien qu'ils ne peuvent procréer. Parmi les anges, les archanges Gabriel (Jibrîl جبريل), Michel (Mîkâ'îl ميكائيل) et Raphaël (Isrâfîl إسرافيل) jouent des rôles d'une importance considérable:

    À leur tête, l'archange Gabriel est chargé de la révélation (coranique entre autres) en laquelle il y a vie pour les âmes et les cœurs. L'archange Michel est chargé de la pluie en laquelle il y a vie pour la terre, les plantes et les animaux. L'archange Raphaël est chargé de souffler dans la trompe en laquelle il y a vie des êtres après leur mort.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Pour Les musulmans, l’envoi des prophètes est une miséricorde et une grâce d'Allah pour ses créatures, car la raison à elle seule ne permet pas de connaître tout ce qui sauve dans l'au-delà. Leur fonction principale est donc de montrer aux gens le chemin, la voie  qui mène au bonheur éternel. Et pour prouver leur véracité, Allah les a appuyés par des faits hors du commun, à savoir les miracles qui constituent des défis implacables que personne ne peut contrecarrer ni imiter.

    Tous les prophètes d'Allah ont fait valoir un bon comportement et une conduite exemplaire. Ils sont nécessairement immunisés contre la mécréance, les grands péchés et les petits péchés reflétant une bassesse de caractère, ceci avant et après la mission prophétique. Le premier est Adam et le dernier est Mohamad.

    Du point de vue musulman, tous les prophètes ont appelés à l'islam conçu comme la religion naturelle. Abraham est donc musulman au même titre qu'Adam, Noé, Moïse et Jésus. Paradoxalement, c'est Abraham qui partage la foi de Mahomet et non l'inverse puisque la vérité, selon le Coran, est connue dès le premier jour et dès le premier Homme, soit Adam.

    Les textes expliquent qu'Adam a inauguré la fonction prophétique, tandis que c’est par Mahomet, le dernier, qu’elle a été clôturée. Leur nombre est très grand, citons en quelques-uns : Noé (Noûh نوح), Abraham (Ibrâhîm إبراهيم), Loth (Loût لوط), Ismaël (Ismâ'îl إسماعيل), Isaac (Ishâq إسحاق), Jacob / Israël (Ya'qoûb / Isra'îl يعقوب/إسرائيل), Joseph (Yoûçouf يوسف), Job (Ayyoûb أيوب), Shelah (Sâlih صالح), Eber (Âbir / Hoûd عبير/هود), Aaron (Hâroûn هارون), Moïse (Moûçâ موسى), Jonas (Yoûnous يونس), Jéssé (Yâsa), David (Dâwoûd داوود), Salomon (Soulaymân سليمان), Zacharie (Zakariyyâ زكريا), Jean-Baptiste (Yahyâ يحيى), Jésus (Issah عيسى).

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Dieu-Allah~الله

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire